Jusqu’à 8 % d’autonomie en plus pour les voitures électriques de Peugeot, Citroën, DS et Opel

Les Numériques   26/11/2021 10:36

Le groupe PSA, devenu Stellantis depuis sa fusion avec FCA, a lancé de nombreuses voitures électriques sur sa plateforme eCMP (Common Modular Platform). Cela lui a permis de couvrir plusieurs segments rapidement avec des versions électriques de modèles thermiques.

Ces voitures se nomment Peugeot e-208 et e-2008, Citroën ë-C4, DS 3 Crossback E-Tense et Opel Corsa-e et Mokka-e et partagent leur fiche technique. Nous avons eu la chance de prendre en main et/ou de tester chacune d’entre elles. Cela nous a permis de relever un défaut commun à ces modèles : une consommation électrique relativement élevée. Cela, associé à une batterie de capacité modeste (46,2 kWh utiles), ne permet pas à ces voitures de briller par leur autonomie. S’il faudra certainement attendre leur restylage respectif pour que ces modèles profitent de profonds changements (moteur et batterie), leurs constructeurs leur apportent aujourd’hui de légères modifications pour abaisser leur consommation.

Ainsi, les Peugeot e-208 et e-2008, DS 3 Crossback E-Tense et Opel Corsa-e et Mokka-e reçoivent une nouvelle pompe à chaleur qui adopte un capteur d’hygrométrie. Livrée de série, elle permet d’améliorer l’efficience du chauffage et de la climatisation. En sus, les montes pneumatiques évoluent.

Chez Peugeot, les roues de 16” sur l’e-208 et de 17” sur l’e-2008 seront désormais associées à des pneus Classe A+, à moindre résistance au roulement.

Peugeot e-208 GT 2021

Peugeot e-2008 Allure

Chez DS Automobiles, le DS 3 Crossback E-Tense en jantes de 17” profitera lui aussi de nouveaux pneus, à savoir des Continental EcoContact 6 Q (Classe A).

DS Automobiles DS 3 Crossback E-Tense

Les Opel Corsa-e et Mokka-e profitent également de nouveaux pneus à moindre résistance au roulement, selon les versions.

Opel Corsa-e

Opel Mokka-e

Grâce à ces petites retouches, l’autonomie maximale de ces modèles évolue. À noter que cela varie toutefois en fonction de la configuration choisie. Ces modifications étant d'ordre technique, elles ne bénéficient pas aux exemplaires déjà produits.

Citroën n’a pas encore communiqué officiellement sur le sujet, mais la marque nous a confirmé que l’ë-C4 était également concernée par ces améliorations. Elle était toutefois déjà équipée de pneus Classe A+ (Michelin e.Primacy) et ne gagne donc que 7 km d’autonomie environ, pour atteindre une valeur WLTP maximale de 357 km (+ 2 %).

Citroën ë-C4
Cookie Settings